Cercle du silence mardi 30 Septembre 18H Place d’Armes

dimanche 28 septembre 2008
par  Webmestre FSU 57
popularité : 45%

Le cercle du silence du 30 Septembre aura lieu dans un contexte marqué par une radicalisation du ministère de l’immigration : entêtement sur les objectifs chiffrés d’expulsions, imposant aux préfectures et aux services de police des pratiques attentatoires aux droits de l’Homme et à la dignité, inquiétant bouleversement du dispositif d’aide aux étrangers retenus.

Si les mobilisations du Réseau Education Sans Frontières ont parfois permis d’arracher à des destins tragiques des enfants, des jeunes majeurs , leurs parents, le gouvernement persiste dans sa politique du chiffre. Cette radicalisation s’accompagne de la volonté de fichage (Edvige…) de tous ceux soupçonnés de s’opposer à la politique du gouvernement mais aussi de tentatives d’intimidation, voire de poursuites, à l’encontre de ceux qui s’opposent aux expulsions massives (appels à la dissolution du RESF par le porte-parole de l’UMP, plainte contre SOS sans papiers ou contre de simples citoyens exprimant leur indignation devant certaines « méthodes », procès du Collectif Sans Papiers à Rennes), etc.

La toute récente décision du ministère d’évincer la Cimade des centres de rétention traduit sa volonté de transformer les CRA (Centres de rétention administrative) en centres de relégation administrative devant lesquels il serait prohibé de stationner au prétexte d’interdiction de manifestation et dont aucune information ne sortirait… Par ailleurs, on apprend que certains juges de la liberté et de la détention sont mis "sous surveillance" par le parquet (TGI de Bobigny) , que les visites de militants associatifs aux détenus sont interdites de fait dans certains CRA…de quoi justifier nos inquiétudes.

Cette conférence de presse intervient également à l’heure où les pays de l’Union Européenne semblent s’accorder à propos du pacte européen sur l’immigration et l’asile, qui devrait être adopté les 13 et 14 Octobre, et avant la deuxième conférence interministérielle euro-africaine en matière de migration et développement des 20 et 21 Octobre, contre lesquelles les organisations de la société civile appellent à la mobilisation.

A Metz le nouveau centre de rétention construit à côté de la prison de Queuleu ouvrira ses portes en janvier 2009 : ce qui triplera le nombre d’étrangers innocents emprisonnés sans jugement. Ils n’auront commis comme seul crime, de pas avoir réussi à obtenir des papiers après parfois plusieurs années de vie sur notre territoire, quand bien même ils ont une promesse d’embauche, quand bien même leurs enfants sont scolarisés, quand bien même ils sont en danger dans leur pays d’origine.

Ce centre, dont la capacité doit tripler, ne sera-t-il pas prétexte à multiplier les arrestations.


Le Mardi 30 Septembre à 18H, Place d’Armes à Metz, aura lieu comme cela se fait dans plus de 60 villes en France, un Cercle du Silence pour dire notre indignation devant cette politique qui porte atteinte aux droits et à la dignité de l’Homme et de l’Enfant
.

VENEZ NOMBREUX ET RAMENER DU MONDE AVEC VOUS. FAITES CIRCULER L’INFO SUR VOS LISTES DE DIFFUSION ET AUTOUR DE VOUS. MERCI.


Contact

FSU MOSELLE

1 rue du Pré Chaudron
57070 METZ


Tél : 03 87 55 15 40
Mél : fsu57@fsu.fr

Agenda

<<

2020

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 septembre 2017 - 10 octobre. Manifestation à METZ

Départ de la manifestation unitaire
10 h 00
Place de la Gare METZ

15 septembre 2017 - CONFERENCE A L’IRTS de NANCY le 21/09/2017 à partir de 18 h 00.

PROGRAMME
18 H : Accueil
18h30 : LES ETATS GENERAUX ALTERNATIFS DU TRAVAIL SOCIAL EN LORRAINE (...)

15 septembre 2017 - 21 SEPTEMBRE A METZ

MANIFESTATION
DEPART 16 H 00 PLACE DE LA GARE METZ

7 avril 2017 - 1er mai en Moselle

Départ de la manifestation
10 h 30
Place de la Gare METZ

14 octobre 2016 - HAYANGE EXPULSION DU SECOURS POPULAIRE

POUR SIGNER LA PETITION DE SOUTIEN IL SUFFIT DE CLIQUER ICI. MERCI.