25 novembre : journée mondiale contre les violences faites aux femmes.

vendredi 25 novembre 2016
par  Webmestre FSU 57
popularité : 39%

Les violences faites aux femmes sont un fléau mondial, l’ONU estime à 70 % les femmes et les filles qui en sont victimes au cours de leur vie. Ces violences s’exercent au sein du couple, dans la famille, mais aussi dans l’espace public et dans la sphère professionnelle. Elles touchent tous les milieux et tous les âges.
Les crises économiques et les guerres engendrent l’exil de population entière et les parcours migratoires sont encore plus dangereux pour les femmes et les filles. Les
femmes migrantes qui tentent de se réfugier en Europe vivent des situations périlleuses durant tout leur périple. Le manque de moyens dédiés par l’Europe, et par la France en particulier, pour accueillir et assurer la sécurité de tou-tes n’est pas acceptable.
En 2015 en France, 122 femmes sont mortes, sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint, 216 000 ont été victimes de violences conjugales et 86 000 viols ont eu lieu. L’étude du CSEP (conseil supérieur de l’égalité professionnelle) a révélé des chiffres alarmants concernant les violences faites aux femmes au travail : 80 % des femmes salariées sont confrontées à des comportements et décisions sexistes, 5 % des viols et 25 % des agressions sexuelles ont lieu au travail. Et la Fonction publique n’est
pas épargnée par ces faits. Ces violences ont de surcroît des conséquences directes sur la santé (arrêt maladie, accidents, prise de médicaments...et la vie professionnelle des femmes (licenciement, démission...).
Il est urgent que l’Etat consacre plus de 0,05 % de son budget à mettre en œuvre les principes d’égalité dont il se revendique, explicitement inscrits dans les textes et les lois.
Ces violences ne sont pas une fatalité et les combattre participe d’une vision égalitaire de la société. Pour la FSU, un plan d’urgence global contre les violences faites aux femmes doit être mis en place. Dans un contexte où l’émancipation des femmes est remise en cause par certains programmes politiques il est indispensable que cesse l’impunité des agresseurs quelle que soit leur fonction. Il est urgent aussi que l’éducation à l’égalité soit enseignée à tous les niveaux scolaires et que des moyens ambitieux soient dédiés notamment pour rendre effectives les lois existantes comme celles concernant les violences au travail.
La FSU appelle à la manifestation parisienne du 25 novembre contre les violences faites aux femmes de la Bastille (18h30) à République, mais aussi à toutes les manifestations en région.


Documents joints

PDF - 788.1 ko

Contact

FSU MOSELLE

1 rue du Pré Chaudron
57070 METZ


Tél : 03 87 55 15 40
Mél : fsu57@fsu.fr

Agenda

<<

2019

>>

<<

Février

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 septembre 2017 - 10 octobre. Manifestation à METZ

Départ de la manifestation unitaire
10 h 00
Place de la Gare METZ

15 septembre 2017 - CONFERENCE A L’IRTS de NANCY le 21/09/2017 à partir de 18 h 00.

PROGRAMME
18 H : Accueil
18h30 : LES ETATS GENERAUX ALTERNATIFS DU TRAVAIL SOCIAL EN LORRAINE (...)

15 septembre 2017 - 21 SEPTEMBRE A METZ

MANIFESTATION
DEPART 16 H 00 PLACE DE LA GARE METZ

7 avril 2017 - 1er mai en Moselle

Départ de la manifestation
10 h 30
Place de la Gare METZ

14 octobre 2016 - HAYANGE EXPULSION DU SECOURS POPULAIRE

POUR SIGNER LA PETITION DE SOUTIEN IL SUFFIT DE CLIQUER ICI. MERCI.